Nous contacter

Numéro d’urgence : 0 811 20 20 27
Un numéro spécifique est attribué à chaque sous-station (Voir la liste)

SICSEF
Tel : 01.34.15.40.07
E-Mail : contact@sicsef.com

Par courrier :
SICSEF
A l’attention de Xavier MELKI
Mairie de Franconville
11 rue de la Station BP 90043
95132 Franconville Cedex

Le choix des énergies

Le SICSEF a fait le choix de faire de son réseau de chaleur un vecteur d’énergies vertes mais pas seulement : nous avons aussi souhaité conserver la cogénération pour les avantages qu’elle présente.

La cogénération

La cogénération produit simultanément de la chaleur et de l’électricité. La chaleur est injectée dans le réseau de chaleur. L’électricité est injectée dans le réseau public de distribution électrique. Les nouvelles installations de cogénération, situées sur le site des Logis Verts, sont en service depuis le mois de mars 2012. La cogénération présente plusieurs intérêts :

  • Meilleur rendement énergétique par rapport à des systèmes conventionnels, avec une optimisation de la consommation d’énergie primaire,
  • Contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • Renforcement du réseau d’électricité public par la proximité entre la production et les points de consommation,
  • Réduction du prix de vente de la chaleur grâce à la vente de l’électricité produite.

La biomasse

La biomasse constitue la seule énergie renouvelable assurant l’atteinte des objectifs définis par le Syndicat : taux de couverture majoritaire, réduction des tarifs de vente de chaleur, diminution des impacts environnementaux liés à la production de chaleur, … Son implantation sur le site des Montfrais offre une capacité d’extension future de la chaufferie et limite fortement la gêne causée auprès des riverains par son approvisionnement.

La chaufferie biomasse, en service depuis le mois de janvier 2014, constitue désormais la source énergétique majoritaire du réseau de chaleur du SICSEF en couvrant au minimum 60% des besoins en chaleur des usagers. La biomasse se substitue aux énergies fossiles, gaz naturel et fuel tout en:

  • Stabilisant les tarifs de vente de chaleur, qui ne sont plus totalement soumis aux variations de marché des énergies fossiles,
  • Présentant une fiscalisation avantageuse, par l’application du taux réduit de la TVA à 5.5%,
  • Recourant à une ressource locale, la biomasse provenant d’Ile-de-France et de Picardie,
  • Réduisant les émissions de gaz à effet de serre de 6 650 tonnes par an, soit l’équivalent de 3 200 véhicules en circulation.

Constituée d’une chaudière de 10MW, la chaufferie produit 53 000 MWh/an. Le combustible est constitué de :

  • Bois de rebut : emballages en bois perdus
  • Elagages urbains d’hiver : déchets des domaines espaces verts et paysagisme
  • Produits forestiers issus de l’exploitation ou entretien des forêts franciliennes

Ainsi, le bois-énergie est issu en partie des produits non valorisés par les exploitations et les sylvicultures et de bois de faible valeur marchande. Il est à noter que le développement des chaufferies biomasse participe au renforcement des filières agricoles et sylvicoles locales et contribue à maintenir près de 20 000 emplois.
P6 - Cycle biomasse

Haut